Ce ne sont pas les armes qui tuent, 
ce sont les hommes

Ce texte est le fruit d'un générateur d'analyses biaisées. Ne le prenez pas au sérieux.

600. Est - ce que vous savez à quoi correspond ce chiffre ? C’est en moyenne le nombre de  citoyens des Etats - Unis qui meurent dans des fusillades de masse chaque année. 36 252  maintenant. Vous ne savez toujours pas ? C’est le nombre d’américains morts par balle en 2015. Comment peut-on accepter que tant d’innocents tombent sous les balles dans un pays en paix ?

Cependant, malgré la peur, malgré la douleur et les larmes, nous nous devons de rester rationnels. Nous le devons aux morts d’hier comme aux vivants d’aujourd’hui, car  il n’y a que la raison qui peut empêcher une nouvelle tragédie.

 

C’est pourquoi je vous propose aujourd’hui d’écarter l’émotion et l’idéologie, et d’examiner les faits.  La loi américaine est-elle trop permissive à l’égard des armes ? Le nombre d’armes en circulation est-il un facteur expliquant le nombre de morts par armes à feu ? Pour répondre à cette question, j’ai examiné les statistiques des Etats - Unis, et celles des autres pays.  Mes données proviennent d’enquêtes internationales, de rapports ministériels ou d’études publiées dans des revues scientifiques. 

Que nous disent - elles ? Le constat est sans appel.

 

D’emblée, certains chiffres sont frappants. Si plus d’armes mènent inévitablement à plus de crimes, comment expliquer qu’entre 1994 et 2014 le nombre d’armes possédées par les américains ait bondi de 56%, tandis que le taux d’homicide par arme à feux, lui, baissait de 49 % ?

 

Comparer les statistiques des différents pays nous prouve également qu’il n’y a pas de corrélation entre armes en circulation et morts violentes.  Intéressons - nous à un pays au hasard, la France.  Si plus d’armes mènent à plus de violence, comment expliquer que dans les données les plus récentes, le Canada enregistre  presque 70% plus d’armes par personne que la France  mais un taux inférieur  de mort par armes feu pour 100 000 personnes ? Ceci n’est pas une exception. La Norvège a deux fois plus d’armes par personnes que la France, mais un taux de mortalité lié aux armes à feu 65 % plus bas. L’Allemagne a également deux fois plus d’armes en circulation mais moitié moins de morts  par arme à feu que la France. La liste est longue. Contrairement à ce qu’on voudrait nous faire croire, plus d’armes ne signifie pas plus de violence.  En fait, les données prouvent l’inverse. La meilleure méthode pour  protéger les innocents est de les laisser se défendre.

Quelque chose cloche avec cette analyse mais vous ne savez pas quoi ? 

Vous pourrez découvrir  le secret derrière cette fabrication sur comment faire mentir les chiffres (en construction), et découvrir comment les chercheurs tentent de ne  pas faire mentir les chiffres

sur le blog d'Un l'Empiriciste.